Minute : désinformation honteuse

Minute Poubelle © Roberto Neulimer

 Minute Poubelle © Roberto dessinateur de presse pour Global Magazine

Parmi les médias qui nous informent et forment notre façon de voir l’actualité, Minute a une place à part. En ce 19 novembre, journée mondiale des toilettes, c’est là qu’il faut jeter le magazine d’extrême droite. Sa dernière livraison particulièrement nauséabonde critiquant  honteusement la ministre de la justice méritait une analyse différente. Parole à ceux qui se lèvent tôt et prennent le métro.

La couverture de Minute sur Christiane TAUBIRA sent la France rance. Une preuve que dans l’ADN du magazine d’extrême droite, sont inscrits l’abjecte et la bêtise. La justice s’est emparée de l’affaire « Minute ». Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour injure publique à caractère raciale à l’encontre de la garde des sceaux.

Depuis sa sortie en kiosque mercredi 13 novembre, la classe politique s’est indignée dans l’ensemble des médias. Pour tâter le pouls de l’opinion publique sur le sujet, il fallait trouver l’objet du délire.

La traque dans les rayons

Pour débusquer Minute il fallut arpenter une quinzaine de points de vente et tout particulièrement les Relay, lieux où l’on peut trouver en rayons tout et n’importe quoi dans l’actualité de la presse. La piste était bonne, une vendeuse de l’enseigne gare  Saint Lazare qui en avait cinq précise.

J’ai eu tellement de demandes que si j’en avais eu cinquante, ils seraient partis comme des petits pains.

La traque s’est terminée le vendredi dans le Relay du métro Gallieni, terminus Est de la ligne 3 à Bagnolet (93). Le vendeur en avait deux. Coût du torchon 3,50 €.

Témoignages mordants

Place assise, Minute déployé avec la couverture bien en évidence, quelques personnes jettent un regard oblique sur le journal. Debout micro en main, commence le micro-métro. Au début de nombreuses personnes refusent de s’exprimer. Peu à peu les langues se délient. Les témoignages deviennent mordants. Nos concitoyens ont de la suite dans les idées concernant la liberté d’expression, la réalité du racisme ordinaire, la brutalité de la couverture de Minute. Ils réagissent sainement.

Méditons sur ce que disait Pierre DESPROGES du soit disant magazine

Au lieu de vous emmerder à lire tout Sartre, vous acheter un exemplaire de Minute. Pour moins de 10 balles, vous avez à la fois la Nausée et Les mains sales.

Retrouvez cet article sur le site de Global Magazine

 

2 thoughts on “Minute : désinformation honteuse

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s