Shoah : perpétuer le devoir de mémoire

Remember

En cette période mémorielle des deux conflits mondiaux du siècle dernier, il est important de former la jeunesse à notre histoire contemporaine. A côté des atrocités des combats qui dégâts collatéraux parmi les civils, une horreur sans nom a existé : La Shoah.

Yom Hashoah a lieu chaque année, en Israël et partout dans le monde. Cette cérémonie rend hommage aux 6 millions de Juifs morts durant la Seconde Guerre Mondiale, victimes des nazis et de leurs collaborateurs. Hier s’est déroulée, cette commémoration mémorielle dans l’état hébreu. A 10h00 du matin une sirène a retenti dans tout le pays. A cet instant, et durant deux minutes, chaque personne arrête toute activité et se tient immobile dans le silence et le recueillement. J’ai eu l’occasion d’assister à ce moment lors du 50ème anniversaire de la création de l’Etat d’Israël, il y a 14 ans. Cette suspension du temps comme devoir de mémoire en souvenir de la Shoah est impressionnant.

La vidéo de l’AFP diffusée hier 28 avril, en donne un aperçu.

Yom Hashoa… la marche des Vivants

la-marche-des-vivants-franchissent-le-portail-du-camp-de-concentration-d-auschwitz-birkenau

Entre Auschwitz et Birkenau sur cette route qui sépare les chambres à gaz des fours crématoires des hommes, des femmes, des enfants avançaient pas à pas dans la marche de la mort. Depuis 26 ans ce trajet se refait dans une marche des Vivants. Yom Hashoah devient le jour du souvenir. Souvenir des morts vivant dans les vivants.

Montreuil se souvient

Le 31 juillet 1944 à Montreuil, dans la maison de l’Union générale des israélites de France (UGIF), au 21, rue François-Debergue, vingt et un enfants et leurs trois monitrices ont été raflés et déportés au camp d’Auschwitz-Birkenau. Ils ont été arrêtés. Ces maisons d’enfants de l’UGIF ont été ouvertes à la fin de l’année 1942 à l’instigation des nazis et du gouvernement de Vichy. Ces lieux étaient censées servir de foyers d’hébergement pour les enfants juifs dont les parents étaient morts, disparus ou arrêtés. De cette rafle, il y aura seulement trois survivants. Deux sont toujours vivants. Patrice Bessac, le nouveau maire de Montreuil prône la vigilance.

Rien n’est derrière nous… cela peut se reproduire en ce temps de crise avec la montée de ces idées brunes, de montée de l’antisémitisme et des racismes…Ce moment d’hommage doit nous pousser à agir.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s