Le président de la FNSEA hué par sa base

IMG_2439Paris, jeudi 3 septembre. Il fait grand beau pour la manifestation des agriculteurs. Depuis le début de la matinée des tracteurs rutilants Massey Verguson et John Deere entourent la place de la Nation. Sur le terre-plein central, une masse compacte d’un millier d’agriculteurs attendent les nouvelles. Vers les 15h00, Xavier Beulin, président de la FNSEA, monte sur un podium entouré de ses troupes. Les médias sont là. Il s’avance au micro pour présenter les annonces du premier ministre Manuel Valls qui propose des mesures de soutien à l’investissement agricole de 3 milliards d’euros en trois ans. Xavier Beulin est satisfait et il le dit. Dans la foule, des hués fusent. « Démission ! ». « Démission ! » Ce mouvement de contestation attire l’attention de la presse. Le patron du premier syndicat agricole termine son discours dans la confusion. Il s’est fait dépasser par sa base. Xavier Beulin est comme  un prof sans autorité face à ses élèves qui chahutent dans la classe. Notre homme décontenancé est à l’instar d’un formateur qui lit les questionnaires négatifs des stagiaires qu’il a tenté de former.  Copie à revoir M. Beulin…