COP 26 TROP DE BLA-BLA

5 novembre, 5 ème jour de la COP 26, des milliers de jeunes ont manifesté en scandant des « bla-bla-bla ! » dans les rues de Glasgow. Pour eux il y a d’un côté l’urgence climatique et de l’autre les « bla-bla-bla » des dirigeants.

BEN STANSALL / AFP

Cette réunion de l’espoir pour trouver les meilleures solutions pour réduire les gaz à effet de serre et le réchauffement climatique était déjà mal partie avec l’absence de trois grandes nations pollueuses, la Chine, la Russie et le Brésil. Aussi, cette réunion au sommet s’est retrouvée à la cave.

Le Monde a publié sur son site hier un article de sa journaliste Ruth Carter. Elle décrit le mécontentement de la jeunesse marchant dans les rues de la ville écossaise.

« Portant des banderoles, telles que « Défendez l’avenir », adolescents, jeunes adultes et enfants scandaient « Qu’est-ce qu’on veut ? La justice climatique ! Et pour quand ? Pour maintenant ! »

Rappelez-vous, le 28 septembre dernier, Greta Thunberg dénonçait, les « trente années de bla-bla » des dirigeants du monde. Ce jour là elle disait à la tribune

« Il n’y a pas de planète B, il n’y a pas de planète bla-bla, bla-bla-bla, bla-bla-bla, économie verte bla-bla, neutralité carbone en 2050 bla-bla. » 

Faut-il en rire ou en pleurer de cette situation. Le dessin de Coco qu’elle a publié il y a quelques jours dans Libération, vaut mieux que tous les grands discours.

COCO LIBERATION

En tant que citoyen français lambda, je sais qu’il faut se bouger pour sauver notre planète bleue qui s’assombrie de jour en jour. Un matin, on se retrouvera tous dans la nuit. Plus de soleil, il sera quelque part derrière un épais nuage de pollution. Voulons-nous continuer à porter des masques ? Parce que demain, ce ne sera plus la COVID 19 qui nous obligera à le faire, mais belle et bien la pollution qui nous empêchera de respirer.

Oui la jeunesse a raison de gueuler et de manifester à l’unisson de Greta Thunberg. Leur combat, c’est notre combat. On a foutu en l’air la planète sur laquelle ils vont grandir, vivre, évoluer, s’aimer.

Tous ces vains Bla-Bla-Bla de nos dirigeants me font penser à la chanson de Princesse Erika « Trop de bla-bla » qui l’a fait connaitre. Oui il y en a trop et sincèrement, ils me cassent les oreilles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s