I have a dream

martin_luther_king_jr

Il y a 50 ans, le 28 août 1963, Martin Luther King prononçait son célèbre discours I have a dream à Washington. Il réclamait à l’époque la fin de la discrimination raciale et l’égalité des droits pour tous.

J’ai fait un rêve. Le chômage reculait

En France, le nombre de demandeurs d’emploi sans activité a continué sa hausse en juillet, après l’accalmie du mois de mai 2013, soit 6.300 nouveaux inscrits en métropole. Si  le chômage des jeunes est de nouveau en baisse avec -0,8% pour  les moins de 25 ans, en revanche, les seniors sont toujours plus nombreux inscrits à Pôle emploi (+0,6%). Mauvais rêve.

Le travail des seniors. An américain dream ?

Aux États-Unis, il y a un véritable respect du travail, quel que soit l’âge. Une loi de 1967 a beaucoup contribué à cette situation. C’est l’ADEA (the Age Discrimination in Employment Act), elle interdit la discrimination à l’embauche pour les personnes de 40 ans ou plus.

Pour le site Senioagir j’ai recueilli le témoignage de Bob Johns, 75 ans qui travaille à l’aéroport de Cincinnati (Ohio) et d’Adrienne King, 66 ans, réceptionniste d’un hôtel à Fort Myers (Floride).

J’ai fait un rêve. Les  préjugés sur les séniors disparaissaient

Pouvons-nous suivre l’exemple américain dans l’Hexagone ?

Est-t-il honteux de faire comme Bob Johns et Adrienne King ? Moi je ne le pense pas. Si l’on veut travailler après la retraite qui nous en empêche ? Des préjugés imbéciles, car bon nombre d’entreprises ont du mal à se départir de leur culture “anti-seniors” héritée du passé.

Rêver à des jours meilleurs, c’est un peu ce qui nous reste en temps de crise.

I have a dream.